Jour 2 : dimanche 21 août 2011

Réveil, 4h40 (hc) soit 10h40 dans nos esprits français.

Préparation de notre départ pour la ville de Québec.

7h15, petit-déjeuner « Continental » au restaurant de l’hôtel. Probablement un des meilleurs petit-déjeuners que nous avons jamais mangé, et avec le contenu de l’assiette, nous ne sommes pas prêts d’avoir faim ce midi. Ils ont un Blueberry muffin à tomber par terre, et pourtant, d’ordinaire, Séverine n’aime pas les fruits rouges.

Départ de l’hôtel, direction Québec sur la Highway 40 Est. D’après le réceptionniste de l’hôtel, nous n’avons pratiquement que cette autoroute à prendre jusqu’à la fin. Environ 300 km sur la même route, c’est pratique mais un peu lassant tout de même. Les paysages sont beaux, lorsqu’on ne se trouve pas dans une zone artisanale à l’américaine, mais la fatigue du voyage de la veille nous gagne.

12h, nous faisons une pause pour nous dégourdir les jambes et trouvons une aire de repos (assez rares sur la route) avec restaurant. Malheureusement, ils n’acceptent pas les cartes Visa et nous devons repartir le ventre vide. On se dit que nous aurons plus de chance à Québec…

13h30, nous sommes totalement perdus, nous avons tourné en rond dans toutes les rues de la zone et nous n’avons pas trouvé notre chemin. Le Canada est un peu limité en panneau d’indication de destination. Impossible de savoir où on est et où on doit aller. Heureusement qu’un caissier de station essence très sympa nous a aidé à retrouver notre route.

14h, nous avons enfin atteint Québec, nous avons très vite identifié la rue de notre hôtel. Par contre, il nous faut encore trouver un parking, tous payants et tous pleins, et là encore, nous sillonnons toutes les rues alentour pour trouver, en vain.

14h45, ça y est, nous entrons dans l’hôtel, affamés et épuisés. La réceptionniste très accueillante nous propose une carte de la ville et nous indique les lieux qu’elle trouve les plus intéressants à visiter.

15h, nous voici enfin attablés au restaurant de l’hôtel, espérant qu’il ne soit pas trop tard pour être servis. Et là encore, malgré un « cours sur les bienfaits gustatifs de la bière » donné à une grande tablée dans un coin du restaurant, par un homme un peu exubérant, nous savourons quelques délices qui nous redonnent le sourire.

Il est pourtant tôt, mais la fatigue nous gagne, je pense que nous ne ferons pas long feu aujourd’hui. Pas le courage de ressortir pour commencer à visiter. Le reste de l’après-midi se passera dans la chambre de notre hôtel, à lire, étudier et se reposer.

16h, je crois que nous nous sommes endormis…

18h45, nous nous réveillons de notre sieste. Nous sommes tellement fatigués que nous décidons de nous coucher tout de suite. Et tant pis pour le dîner, nous préférons nous reposer. La journée a été rude. En pyjama et au dodo.

Articles liés : Voyage au canada – jour 1 : départ de Roissy Charles de Gaulle