Jour 1 : samedi 20 août 2011

Arrivée 14h en salle d’embarquement. Quelques A380 me narguent et je deviens tout fou. Appareil photo et objectifs à la main, je me lance dans une course aux clichés. En une heure, 104 photos sont prises.

15h25, l’embarquement commence, vite arrêté par un message de retard de nettoyage de la cabine de l’appareil. Le vol est retardé de 40 minutes au moins.

16h, ça y est, on approche de l’avion. Je suis impressionné à l’idée d’entrer dans mon avion fétiche.

16h55, l’avion commence à quitter sa place de stationnement.

17h10, l’avion a enfin atteint sa piste d’envol et se prépare à décoller. C’est partit pour plus de 6 heures de vol. Collation, repas chaud, goûter, vidéos à la carte, musique à la carte, jeux vidéo, informations, téléchargements et vidéos du vol en direct… Les occupations ne manquent pas. Mon Loulou a regardé pas moins de 3 films pendant le voyage, et j’ai vu 2 séries et 2 films.

18h (heure canadienne), nous atterrissons et nous dirigeons vers un spectacle surprenant : une file immense vers la douane. Nous avons l’impression de nous trouver devant l’entrée d’une attraction de Disneyland.

19h20 (hc), nous allons chercher la voiture… Episode épique ! Ils nous tendent d’abord les clefs d’un véhicule garé place B11. Nous arrivons devant une énorme Chrysler 300C noire. Mais les clefs n’ouvrent pas la voiture. C’est l’immense Jeep place B10 qui s’ouvre. Surpris, je retourne chercher les « bonnes » clefs, qui n’ouvrent toujours pas la Chrysler. Elles ouvrent une autre voiture garée en face, quelques rangées plus loin. Finalement, ils nous confirment que c’est bien la Kia notre véhicule de location. Heureusement, elle est « un peu » plus petite que les deux autres.

20h (hc), nous arrivons à l’hôtel, bien contents à l’idée de se poser un peu. Nous allons poser nos valises dans la chambre après avoir traversé la quasi totalité de l’hôtel, et retournons manger un peu. Il est encore 3 heures du matin dans nos esprits français. Epuisés, nos regagnons notre chambre et nous endormons en « mode turbo ».

Articles liés : Voyage au Canada – Jour 2 : Départ pour Québec